23.2.13

Prague - bis repetita placent


Samedi prochain, A. et moi, nous serons à Prague.
Rituellement, nous faisons une escapade hors de France à l'occasion de son anniversaire.

Il ne s'agit pas du tout d'un de ces voyages que je consacre à la photographie mais d'une fugue en amoureux...toutefois, n'est-ce pas, il ne m'est pas interdit d'emporter un  petit appareil photo.
Simplement, pas de réveil à l'aube ni de stress.

Notre dernier séjour remonte à cinq ans exactement ; à l'époque, j'avais révisé mon Kafka - que je n'aime pas beaucoup - ses lettres à Milena, puis la bio de Milena etc.
A la fin, j'étais partie avec mon vieux Nikon, j'avais fait une petite série un peu âpre Prague, ton âme mélancolique dont est issue la photo ci-dessous que j'ai retrouvée hier en faisant un peu d'archivage.

Portrait de Franz à Prague - 2008




Cette fois-ci, je pars avec un vieux 6x6 et je prie pour qu'il neige.

Je suis preneuse de tout ce que vous voudrez bien partager avec moi comme adresses et bon plans, que ce soit en photographie, en visite, en shopping, en petits restaurants et autres salons de thé.

1 commentaire:

  1. Bonjour Flore,

    Chose étrange, je repensais ce weekend à cette photo de toi que j'ai vu à l'atelier il y a 10 jours, celle du sourire de Kafka.

    Je vais sur ton blog ce matin, je la vois, je souris à mon tour ; cette photo (ce sourire) m'a fait rechercher ce petit extrait des carnets de Kafka que je trouve très beau (l'extrait, pas Franz) :

    "Forte averse. Offre-toi à la pluie, laisse ses flèches d’acier te percer, glisse à travers l’eau qui veut t’entraîner, et malgré tout demeure, attends, debout, le soleil qui t’inondera brusquement et sans fin"

    Je pense que cet homme n'était (peut-être) pas que sinistre.

    Clémentine

    RépondreSupprimer