25.10.12

Anté-Numérique - Exposition vente à l'Atelier Tozf

A l’occasion de Paris Photo, le Studio TOZF organise Anté-Numérique, une expo-vente en collaboration avec les laboratoires les plus prestigieux de Paris et d’ailleurs.
Le thème de cette exposition portera sur les tirages photographiques traditionnels et alternatifs.
Alternatifs


Alternative
J'aime bien cette idée d'un autre possible.
Tandis que certains - suivez mon regard - tentent de nous convaincre que "hors du grand tirage numérique en couleurs" il n'y point de salut, il est bon aussi de voir qu'un lieu aussi réputé que l'Atelier Tozf prend la peine d'organiser une exposition parfaitement à contre-courant de cette tendance hégémonique.
Ceux qui me connaissent comprendront facilement combien je suis reconnaissante à mon galeriste Jean-Pierre Haie de m'avoir choisie pour représenter Demi-Teinte.

En complément, je vous livre le très beau texte de Didier Brousse :

La photographie est, de façon primordiale, une «sun picture», comme le disait Fox Talbot, l’un de ses inventeurs. Une image formée par la lumière, dans un piège optique (la camera obscura) et chimique (les sels d’argent développés et fixés). Ce qui nous fascine dans ce piège, c’est son autonomie (The Pencil of Nature :la nature se peint elle même), la maîtrise de l’image nous échappe, et quelque chose de la vérité, de l’âme des choses, est ici enfermée.
Cette absence de maîtrise est un piège délicieux, qui permet à quelque chose de plus grand que ce que nous imaginions de se manifester. Un mystère.
Le numérique nous permet un contrôle de l’image que nous pouvons retravailler à notre fantaisie. C’est ce que l’on appelle, je pense, de l’art graphique. Ce n’est plus tout à fait de la photographie, de la «Sun Picture».
Les tireurs qui travaillent avec leurs mains en coquille sous les rayons de l’agrandisseur pour retenir et brûler, puis plongent dans le révélateur, agitent, chauffent les blancs qui tardent à monter, sont les acteurs d’un théâtre où l’on ne rejoue jamais deux fois le même texte avec le même succès.
L’image est là. Avec ses qualités toujours incertaines. Qu’il faut laisser mûrir.
Quel délice lorsqu’on la revoie après les années passées.
Car c’est une chose étrange : on ne sait pas ce qu’est la perfection. On essaie d’y atteindre, et, lorsqu’on travaille sur un tirage, on est sensible à des détails minuscules de lumière, que l’on ne discerne plus le lendemain. Mais cette quête menée à tâtons tire sans doute vers une certaine excellence, car, oui, les années passées, il arrive qu’on admire sa propre besogne.
J’ai beaucoup tiré. Je connais l’intimité avec une image que cela procure. Aussi forte parfois que celle du photographe.
Mais il faut avoir mis les mains dans les rayons de lumière et dans la chimie. Sinon, on ne voit rien. Ou on se laisse prendre aux apparences trop immédiates, que l’on n’a pas eu le temps et la chance de voir naître au fil des minutes dans la pénombre.
La technique d’impression numérique peut approcher, dépasser peut être cette qualité. Peu importe. Le décisif, le vivant, c’est la non maîtrise et l’incertitude, qui laissent une chance au monde des choses visibles d’exister dans nos images.
                                                                                                 
Didier Brousse (Galerie Camera Obscura)
Septembre 2012
Anté-Numérique 

Atelier Tozf
23 Rue Godefroy Cavaignac
75011 Paris
Tel : 01 43 72 41 31

Vernissage le 9 novembre à partir de 17h 
Exposition du 9 au 18 novembre 2012
Entrée libre
Ouvert tous les jours, dimanche inclus, de 12h à 19h




3 commentaires:

  1. Ah oui je l'ai trouvé sur internet ce texte, mais pas le début! il est très beau... Une belle école l'argentique quand même; il le dit avec poésie.
    Au plaisir de pouvoir y voir tes photos, "en vrai"!

    RépondreSupprimer
  2. Vos expositions sont accessibles à quelles heures et quels jours ?

    Merci de communiquer l'information, introuvable sur votre site .

    Merci.

    MD

    RépondreSupprimer
  3. @MD Bonjour, merci de votre intérêt et de m'avoir signalé cet oubli.
    J'ai ajouté l'information sur les horaires en bas du billet.
    Ce sera ouvert tous les jours de 12h à 19h.
    Je serai présente ce vendredi lors du vernissage, n'hésitez pas à venir me saluer si vous le souhaitez.
    Cordialement

    RépondreSupprimer