9.10.12

Un brin de résistance

Hier, pour lutter contre la grisaille ambiante - ou est-ce contre l'hégémonie du grand tirage numérique couleur qui semble nous menacer ? -  A. m'offre une petite boite de papier Crumière.

???
Je veux dire une boite pleine.
Même pas ouverte.
100 feuilles.
Brillant.
6x9
Spécial contraste.
2 euros.
!!! 


Oui, un papier qui date de 1930 à la louche.
Je suis tout de suite d'humeur charmante.
 Surtout en lisant que le temps de pose sera entre 2 et 3 secondes si j'utilise 16 bougies pour l'insolation.

Aujourd'hui, faute d'avoir eu le temps de me procurer deux chandeliers à huit branches, pardon de vous  décevoir mais j'ai fourré tout ça sous l' agrandisseur.
Après quelques tests - que des gris, que des blancs - j'ai fini par opter pour un développement en deux bains, révélateur 1 Warm Tone de Téténal augmenté de 5g de benzotriazol par litre (1mn30) suivi du révélateur 2 nature (1mn30).
Je livre ça sans prétention et pour ce que ça vaut  mais le résultat m'a bien convenu.
Je ne dirait pas que ça a fait venir des blancs ( comme je tire sans blancs ces temps derniers, je n'ai pas été dépaysée ) par contre j'ai de beaux noirs.
J'ai choisi une petite série d'images de Pompei et d'ailleurs, je trouve le résultat très attachant, on dirait le journal d'Une femme française en Orient...


C'est un moment bien agréable ; du coup, nous décidons de rester dormir à l'atelier...

2 commentaires:

  1. bonjour Flore !
    si la partie "technique " de ton billet s'apparente pour moi à du chinois, je trouve tout de même l'ensemble bien poétique !
    nous monteras-tu ces images de Pompei ?
    belle journée, et bonjour à A. !

    RépondreSupprimer
  2. Comme tu es dure tout de même de m'obliger à me pencher sur mon écran... armé d'une loupe car l'envie de voir est évidemment forte ;) Tiens, ce we j'ai eu furieusement envie... de ressortir ma fabrique à images...

    RépondreSupprimer