4.10.12

"Il faut une grande hardiesse pour être soi" (suite) Eugène Delacroix

Donc, comme hier aucun Thalys ne circulait pour cause de grève, mon escapade à Bruxelles se sera réduite à un aller-retour dans la journée qui, au final, disons-le, était largement suffisant pour prendre la mesure de cette nouvelle édition de Fotofever que, pour ma part, j'ai trouvé fort décevante tant sur le plan de la fréquentation - largement inférieure à celle de l'an passé à Paris - que sur celui de la sélection.

Suis-je  vraiment la seule, je me le demande, à faire une overdose de ces immenses tirages numériques en couleurs photoshopés à mort et brillants de mille feux sous leurs "Diassec"  qui me donnent à peu près autant d'émotion - leur prix de revient mis à part -  que les collections H&M ?

N'est-il pas intellectuellement "questionnant", si j'ose dire, que tous les artistes de la planète se mettent à faire simultanément la même chose ou peu s'en faut ?

Si l'on part du postulat que l'art serait une expression de soi si intime qu'elle atteindrait par un point au moins au collectif, que peut-on déduire de toutes ces images qui nous sont données à voir et dont on peine à identifier l'auteur tant elles se ressemblent ?
Que doit-on déduire de leurs auteurs ?

Qu'ils ont été clonés ? 
Voyons-nous des œuvres de clones sans le savoir ?
Ce serait rassurant, en un sens ; ça expliquerait bien des programmations.

Il y avait aussi des photographies à regarder heureusement - indépendamment de la Galerie 127  qui me représente comme on sait - une jolie poignée de Masao Yamamoto, dont un en couleurs qui m'a fait grande envie, de grands classiques à la Box Galerie et à la galerie Paris-Beijing d’attachantes installations (pardon, je ne sais pas comment dire autrement) du photographe indien Nandan Ghiya * pour lesquelles j'aurais bien craquée et qui seront mon coup de cœur de cette année.


.




   


'Summer Group Show'
The Family Tree
Galerie Paris-Beijing (Paris)
Nandan Ghiya
Exposition du 13 septembre au 23 octobre 2012

June 1st - September 1st 2012

* Courtesy Galerie Paris-Beijing

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire