15.6.12

Tandis qu'à Tunis...

... la question de l'art se pose avec plus de brutalité que pour ma modeste personne, il est évident que je suis avec un intérêt extrême les évènements et que mon soutien va aux artistes exposés et à ceux qui les défendent et, à travers eux, le fondamental respect de la liberté d'expression.
Pour aussi dérisoires que soient les écrits sur un blog...

Maintenant que la caisse contenant les photographies de l'exposition de Tokyo a quitté la maison - son poids paraissant m'avoir été ôté de dessus la poitrine - et que je peux de nouveau penser à autre chose, je tiens à remercier ici, très chaleureusement, celles et ceux qui m'ont apporté leur soutien et m'ont témoigné de leur sympathie ou de leur affection.
Ce fût vraiment précieux, sachez le.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire