7.10.13

Fotofever Bruxelles - Vu de ma fenêtre

En résumé et dans le désordre, les trois galeries qui m'ont marquée :

Pologne
Pour le choix courageusement radical des travaux présentés
qui m'ont laissés une impression délicieusement dérangeante.

Madrid
En particulier pour les boites de Jaime Compairé

Pays-Bas
Dont nous aurons certainement l'occasion de reparler bientôt ici.
Et avec un vrai faible pour les photographies de paysages en couleurs de Reza Khatir.

Si vous les voyez passer sur le prochain programme de Fotofever Paris, à mon avis, elles valent vraiment la peine d'aller y jeter un coup d’œil. 

Coté livres, évidement il n'y avait pas autant de choix que pour Paris-Photo mais assez pour se faire de jolies tentations ; pour ma part, j'ai d'abord craqué pour BANGO un des deux petits carnets de José Ramon Bas aux Éditions de l'Oeil parce que son travail m’intéresse et que je n'avais jusqu'ici qu'un livre minuscule trouvé un jour à Kowasa.
Sophie, la charmante jeune femme qui tenait le stand m'a gentiment donné celui qui était signé.
Mais ma vraie découverte aura été pour Aman Iman Editions, autant l'équipe que les livres, aussi attachants les uns que les autres.
Seule la raison m'a empêchée d'en acheter un de chaque tant ils sont beaux.
Après un choix racinien, j'ai finalement opté pour Les amies de la place Blanche de Christer Strömholm, travail magnifique découvert en d'autres temps à la Galerie Vu', du coup, je suis restée avec un regret infini de Looking for Love on the Left Bank de Ed Van der Esken  - actuellement exposé à la Galerie Vu' - et des éditions de tête contenant des tirages plus beaux les uns que les autres...
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire