23.1.13

Dernières gifles avant la nuit

Ce soir, à la radio, une dame m'explique avec force détails comment un homme et une femme -on n'ose pas dire un papa et une maman - ont tué leur petite fille de cinq ans à coup de pommeau de douche parce qu'elle avait du mal à s'endormir.

J'ai tout bien écouté.

Un peu plus tard au BAL, vernissage de l'exposition* d'Antoine d'Agata.

J'ai tout bien regardé.



Je suis partie assez vite, j'avais des nausées.
J'étais assez triste aussi.

Ça ne m'aide pas à vivre.


* Anticorps 
   photographies d'Antoine d'Agata  
   Le Bal
   6, impasse de la Défense
   75018 Paris
  exposition du 24 janvier au 14 avril 2013 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire