28.1.13

Cyanotype, du bleu dans l'art #06

D'ordinaire, je programme de préférence les stages de cyanotype au printemps ; d'une part, il me semble que ce bleu sans arrière-pensée s'accorde bien avec les beaux jours, d'autre part c'est une période où le tireur argentique aspire ardemment à sortir du noir et à profiter un peu des premiers rayons de soleil.

L'automne venu, nous proposons ensuite un ou deux stages de Van Dyke dont les tons de chocolat s'harmonisent avec une saison dont les beautés ne sont exemptes de mélancolie.

Cette année, les aléas de la vie m'ont incitée à inverser ce petit rituel et nous voilà mes stagiaires, Adrian Claret et moi-même à manier ce bleu vif et profond comme si un grand pan de ciel de mai envahissait l'atelier.

Quand il fait un temps si maussade sur Paris depuis quinze jours, c'est bien agréable.

Et donc, hier, deuxième dimanche bleu.

© Catherine Lefêvre
© Catherine Lefêvre


Les stages se succèdent et ne se ressemblent jamais complètement.


© Valérie Loiret-Brunissen


Celui-ci me tenait particulièrement à cœur parce qu'y participait la plus ancienne de mes élèves - qui est aussi une de mes amies les plus chères depuis vingt-cinq ans - mais il avait en commun avec les précédents le gros travail de prise de vues que les participants avaient effectué en amont et, en guise de récompense, des résultats satisfaisants pour chacun.

 
© Sandrine Zaïd
© Sandrine Zaïd

















D'autres images disponibles sur le site de l'atelier de L'Oeil de l'Esprit.
Et le ressenti d'une stagiaire sur le blog de Valérie Loiret-Brunissen.

2 commentaires:

  1. ooooh, la nature morte aux chaussures, j'adore !! bravo à Catherine Lefèvre !
    et un grand merci Flore pour ton adorable carte, trouvée hier dans ma boite aux lettres !!

    RépondreSupprimer
  2. @Merci Marion.
    @ FLORE, c'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé le chemin de la chambre noire pour faire des images bleues. Sous ton oeil exigeant, virtuose et attentif. C'est un stage que je conseille plus que vivement.
    Merci à Adrian le maître incontesté de Photoshop, et à Valérie pour nos échanges, quel bonheur de parler photo avec elle.
    Tes élèves ont bien de la chance...
    Catherine L

    RépondreSupprimer